Quand un Rêve s'invite au Pays des Merveilles...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première Alice.

Aller en bas 
AuteurMessage
Chiisana Yume

avatar

Chants : 1641
Localisation : Derrière vous. BOUH !

Fiche d'habitant
Niveau:
50/200  (50/200)
Grigris:

MessageSujet: Première Alice.   Mer 2 Mai - 14:28

Fiche de personnage
  • Nom : Sakine
  • Prénom : Meiko
  • Surnom : Mei, First Alice
  • Groupe : Première Alice

  • Age : 16 ans
  • Taille : 1 mètre 62
  • Sexe : Femme
  • Nationalité : Japonaise
  • Famille : Orpheline

  • Hobby/Passe-temps : Maîtriser son épée, se saouler au saké
  • Centre d’intérêt : Les armes et le sang
  • Lieu qui l'a le plus marqué : L'Orphelinat

Physique

Meiko est une jeune fille aux courts cheveux châtains lui arrivant sous les oreilles. Ses yeux ronds sont aussi de cette belle couleur marron pâle. Son visage est assez dur, mais elle garde quelques traits féminin comme ses lèvres rouge sang. Elle possède une grande taille et une forte poitrine pour son âge. Elle porte tout le temps une tenue de combat rouge constituée d'un corsé, d'une jupe ou d'un short, et de bottines en cuir. Elle se trimbale en permanence une épée à deux mains vraiment très lourde sertie de pierres précieuses. Il lui arrive souvent d’être couverte de sang, ce qui fait peur à tout le monde.
Avatar

Mental

Cette jeune femme est pour ainsi dire un "garçon manqué". Bien qu'elle assume parfaitement sa féminité, certain la compare plus à un homme ou même à un monstre. C'est une alcoolique confirmée qui engloutit des bouteilles de saké à tour de bras. Elle est stricte et sans pitié, et a un sens de l'honneur plutôt effrayant. Malgré le fait qu'elle se sente incapable d'aimer, c'est une fille sympathique. Elle est très forte en combat armé, surprenant pour une femme. A part cela, c'est une personne presque normale... Ah oui, j'oubliais : Meiko n'a aucune peur, ce qui la rends d'autant plus dangereuse.
Histoire

On l'agrippa par le bras et on la fit rejoindre les autres enfants. Ces murs blancs d'hôpital donnèrent une fois de plus la nausée à la jeune femme. L'orphelinat Orphan recueillait les enfants qui avaient vu leur famille et leur vie dévastées par la guerre. Et il leur apprenait à se battre. Les adultes jetèrent Meiko avec un groupe d'enfant âgés de trois à dix-huit ans. On leur présenta des armes. Comme d'habitude, Meiko pris la lourde épée. Ses longs bras peinaient à la porter, mais elle s'était comme toujours fait devancée dans le choix des armes, et elle prenait celle dont personne de voulait. Elle aurait pût se battre avec ses bras et ses jambes, mais de telles armes n'avait aucune chance contre un poignard ou une épée.
Les adultes l'empoignèrent une fois de plus, et la lancèrent sur le terrain. Face à elle, un garçon de huit ans, la moitié de son âge, la fixait, un coutelas à la main, l'air suppliant. C'est que la jeune Meiko n'avait jamais perdu ses combats depuis qu'elle était arrivée à Orphan. Ici, la règle d'or était "Tué ou être tué", et cette loi était inscrite dans la chair de la femmelette. Elle leva son épée et chargea. Le garçon l'évita de justesse. Meiko reprit son élan.
Après quelques minutes de lutte acharnée, le garçon abandonna toute résistance, et sa tête vola sur le terrain tandis qu'une vague de sang recouvrait le pâle visage de la femme. Elle se laissa alors tomber à son tour, le souffle haletant. Les adultes agrippèrent la grande fille et la traînèrent dans sa chambre. Là, ils désinfectèrent ses plaies et lui donnèrent une bouilli verdâtre à l'odeur d'urine en guise de repas. Meiko mangea puis, lorsque les adultes partirent, couru vers sa fenêtre à barreau pour recracher l'infâme nourriture. De là, elle observa la forêt alentour.
-Ce que j'aimerais la visiter...
Un éclair passa dans l'esprit de Meiko lorsqu'elle constata qu'elle avait gardé son épée.
-Je n'ai qu'a tous les tuer... Oui, un beau rouge recouvrira ces murs blanc, et je serais libre ! Libre !
Elle éclata d'un rire diabolique avant de se diriger vers la porte, qu'elle coupa net. Sortant de sa chambre, elle se dirigea vers une autre, tua l'enfant qui se trouvait à l'intérieur, puis sortit pour se diriger vers l'autre chambre, et ainsi de suite. Lorsque les adultes furent prévenus, la totalité des enfants été morts, et Meiko reprit son rire satanique en voyant arriver ces personnes qui voulait l’arrêtée. Tuant trois d'entre eux, elle blessa le quatrième qui s'écroula contre le mur avant de rendre l'âme. Meiko courut vers la porte, heureuse d’être enfin libre, son rire apocalyptique résonant de le bâtiment. Elle allait sortir lorsqu'une étrange fille-lapin vêtue de noir lui apparut.
"Viens, lui dit-elle d'une voix mélodieuse, viens avec moi et tu découvrira le monde."
Le lapin tendis la main, et Meiko la sera de toutes les forces qu'il lui restait. Elle ferma les yeux et les rouvris. Elle se trouvait dans une forêt sombre, et une irrémédiable envie de chanter lui pris.
- La première Alice était vaillante...



By Chiisana Yume de Fushigi no Kuni, on laisse le copyright !

_________________
J'écris en midnightblue.
Signature by Gakuko, thanks !
Cliquez pour faire grandir mes bébés :
 

Mes clans ♥ :
 

Une rose d'Ariel, Rin, Kikio et Sébastien. Deux de Len et Kiyo. Trois de Lila. Sept de Lili. Merci ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fushigi-no-kuni.forumgratuit.fr
 
Première Alice.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Général. :: ♣ Who are you ♣ :: Présentations pré-définies-
Sauter vers: